Les sorties de la semaine

     

– Séances spéciales –

   

Publicités

L’agenda des événements

Du 2 au 29 octobre
Cycle Kira Mouratova
+ rencontre avec Eugénie Zvonkine le 19 octobre à 18h00

Vendredi 18 octobre à 20h15
Ciné-Concert : Le premier mouvement de l’immobile
Projection suivie d’un interlude musical

Mardi 22 octobre à 20h15
L’angle mort
Projection suivie d’une rencontre avec Jean-Christophe Folly

Jeudi 24 octobre à 20h00
5 est le numéro parfait
Séance présentée

Mardi 5 novembre à 20h15
Le traître
Séance présentée

Jeudi 7 novembre à 21h00
Adults in the room de Costa-Gavras
Présentation en présence du réalisateur

Cycle Kira Mouratova : du 2 au 29 octobre

Qui êtes-vous Kira Mouratova ?

Nous avons découvert cette cinéaste russe, la plus censurée de l’histoire du cinéma soviétique, grâce au travail de l’équipe du Festival de La Rochelle et d’Eugénie Zvonkine. Nous avons été et sommes encore éblouis par la force et la profonde originalité de sa mise en scène, à l’égal des plus importantes oeuvres du cinéma depuis qu’il existe. Courez, volez vers elle, et surtout ne ratez rien. Ses films sont libres.

Réalisatrice sans concession, irréductible créatrice de formes cinématographiques toujours surprenantes, figure marquante du cinéma soviétique et ukrainien ensuite, des années 1960 jusqu’au XXIe siècle, Kira Mouratova fait partie des cinéastes les plus censurés de la période de la stagnation soviétique. Au point qu’elle finit, au début des années 1980, par être écartée de la réalisation, contrainte de subsister en assurant des fonctions subalternes au studio d’Odessa. Elle réussit pourtant à résister dans des contextes aussi divers que difficiles, traverse la fin de l’ère soviétique, l’entre-deux de la perestroïka puis les premières décennies post-soviétiques et l’effondrement de l’industrie cinématographique, et ses derniers films sont produits avec le soutien du ministère de la culture d’Ukraine. Disparue en juin 2018, elle aura ainsi réalisé, en 45 ans, seize longs métrages et quatre courts.

Rencontre avec Eugénie Zvonkine
samedi 19 octobre à 18h00 pour une conférence illustrée autour du cinéma de Kira Mouratova

(durée 2h00 – Tarif unique 5,50€ /3,50€ carte culture)

Eugénie Zvonkine est maître de conférences en cinéma à l’Université Paris 8. Elle a publié l’ouvrage Kira Mouratova, un cinéma de la dissonance, dirigé l’ouvrage Le cinéma russe contemporain, (r)évolutions, aux Presses Universitaire du Septentrion. Elle a écrit plusieurs articles et chapitres dans les ouvrages collectifs sur le cinéma soviétique et postsoviétique.

Les 5 films du cycle

BREVES RENCONTRES (Korotkie Vstrechi)
1967
LES LONGS ADIEUX (Dolgie provody)
1971
PARMI LES PIERRES GRISES
1983
CHANGEMENT DE DESTINEE
1987
LE SYNDROME ASTHENIQUE
1989

Ciné-Concert

Projection du film :
Le premier mouvement de l’immobile
suivie d’un interlude musical

par Elena Arveiler

Vendredi 18 octobre à 20h15

De Sabastiano d’Ayala Valva. Italie, France. 2019. 1h21. VOST.
Le souvenir d’enfance d’une musique terrifiante met le réalisateur en quête de son mystérieux aïeul, le compositeur Giacinto Scelsi. Déclarant ne pas être l’auteur de sa musique et la recevoir des divinités, Scelsi interdisait qu’on le prenne en photo et vivait reclus dans son appartement à Rome. Ici, vers la fin de sa vie, il enregistra ses mémoires et sa pensée sur des bandes magnétiques, qu’il demanda de ne rendre publiques que quinze ans après sa mort. Scelsi revient dans ce film, tel un esprit, sous la forme qu’il a toujours privilégiée : l’onde sonore. Le réalisateur part à sa rencontre en écoutant sa voix, sa musique et les interprètes que Scelsi a choisi pour interpréter son œuvre. Une plongée verticale dans l’univers spirituel et sonore d’un artiste invisible

Bande annonce

Dossier de presse

Soirée organisée en partenariat avec l’ensemble orchestral de Dijon
et le conservatoire régional

Tarifs habituels
> Pré-vente à l’accueil à partir du 25 septembre <

L’angle mort : rencontre avec Jean-Christophe Folly

Mardi 22 octobre à 20h15
Suivi d’une rencontre avec Jean-Christophe Folly

Résultat de recherche d'images pour "l'angle mort film"

L’angle mort. De Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic. France. 2019. 1h44.
Avec Jean-Christophe Folly , Isabelle Carré , Golshifteh Farahani…

Remaniant avec brio le thème de l’homme invisible, Patrick Mario Bernard et Pierre Trividic révèlent un acteur fantastique : Jean-Christophe Folly. Dans L’angle mort, il incarne Dominik Brassan, un mec assez ordinaire dont la vie tourne autour d’un travail purement alimentaire dans un magasin de guitares (même si le lien à la musique n’est pas tout à fait anodin), une sœur un peu pénible, une copine amoureuse, une voisine mystérieuse et un vieil ami qui resurgit des tréfonds du passé… Tous ces éléments gravitent cependant autour d’un secret plus ou moins bien gardé : la capacité de Dominik à devenir réellement invisible. Une sorte de don qu’il a toujours vécu de manière un peu honteuse et qu’il n’utilise presque plus, si ce n’est pour se rappeler qu’il est capable de « passer de l’autre côté »…  Dernièrement cependant, les éléments ont l’air de s’affoler et de remettre en cause ses incroyables facultés…
« Les cinéastes posent cette question : que fait-on de son talent, doit-on l’exercer ? “Si je mesure deux mètres cinquante, est-ce que je suis obligé de jouer au basket ?”, s’interroge Dominik, qui ne veut pas être un cliché. Mais il perd les pédales : un jour, son don se détraque et sa vie bascule. Dans une scène nocturne, et irisée, il évoque le premier homme invisible du cinéma, le scientifique Jack Griffin, dans L’Homme invisible (1933), de James Whale. Le héros traverse des eaux troubles à la recherche de son identité. »

Acteur de théâtre mais également de cinéma, vous avez peut-être déjà découvert
Jean-Christophe Folly chez Claire Denis, Alain Resnais ou encore Léonor Serraille. Dijonnais d’adoption, il y a implanté sa compagnie et signe cette année son premier texte pour le théâtre : Salade, tomate, oignons qu’il jouera du 14 au 18 octobre au TDB.
Venez nombreux le rencontrer à l’occasion de la sortie de L’angle mort !

Tarifs habituels. Prévente des places à l’accueil du cinéma à partir du 5 octobre

5 est le numéro parfait : séance présentée

Jeudi 24 octobre à 20h00
Séance présentée par Clément Van Melckebeke, professeur d’italien

5 est le numéro parfait : Photo Toni Servillo

5 est le numéro parfait. De Igort. Italie. 2019. 1h46. VOST. Avec Toni Servillo, Valeria Golino, Carlo Buccirosso…
Peppino Lo Cicero, ex-tueur à gages de la Camorra est fier de son fils qui gravit les échelons du crime organisé. Mais quand celui-ci est froidement tué dans un guet-apens, il reprend du service accompagné de son ami Toto le boucher. Leur quête de vérité va déclencher une spirale de vengeances et de trahisons dans les clans mafieux du Naples des années 70.

Séance organisée en partenariat avec Les Amis de Dante Alighieri.
Tarif habituels / 4€50 pour les membres de l’association Dante Alighieri

Le traître : séance présentée

Mardi 5 novembre à 20h15
Séance présentée par Clément Van Melckebeke, professeur d’italien
suivie d’une discussion en buvant du Spritz !

Le Traître : Photo Pierfrancesco Favino

Le traître. De Marco Bellocchio. Italie. 2019. 2h31. VOST. Avec Pierfrancesco Favino, Maria Fernanda Candido et Fabrizio Ferracane…
Au début des années 80, la guerre entre les parrains de la mafia sicilienne est à son comble. Tommaso Buscetta, membre de Cosa Nostra, fuit son pays pour se cacher au Brésil. Pendant ce temps, en Italie, les règlements de comptes s’enchaînent, et les proches de Buscetta sont assassinés les uns après les autres. Arrêté par la police brésilienne puis extradé, Buscetta, prend une décision qui va changer l’histoire de la mafia : rencontrer le juge Falcone et trahir le serment fait à Cosa Nostra.

Séance organisée en partenariat avec Les Amis de Dante Alighieri.
Tarif habituels / 4€50 pour les membres de l’association Dante Alighieri

Rencontre avec Costa-Gavras

Rencontre avec le réalisateur Costa-Gavras

Jeudi 7 novembre à 21h00
Pour la présentation de son dernier film
Adults in the room

France. Grèce. 2019.
Avec Alexandros Bourdoumis, Ulrich Tukur, Daan Schuurmans…

Après 7 années de crise le pays est au bord du gouffre. Des élections, un souffle nouveau et deux hommes qui vont incarner l’espoir de sauver leur pays de l’emprise qu’il subit. Nommé par Alexis, Yanis va mener un combat sans merci dans les coulisses occultes et entre les portes closes du pouvoir européen. Là où l’arbitraire de l’austérité imposée prime sur l’humanité et la compassion. Là où vont se mettre en place des moyens de pression pour diviser les deux hommes. Là où se joue la destinée de leur peuple. Une tragédie grecque des temps modernes.

Tarifs habituels

La petite bibliothèque cinéma de l’Eldo !

Nos plus jeunes spectateurs connaissent bien l’espace qui leur est dédié dans le hall du cinéma.
Avant ou après leur séance, les enfants peuvent passer un moment à dessiner, jouer ou feuilleter un livre.
Collectif Eldo, avec le concours de la Bibliothèque municipale de Dijon a décidé d’enrichir le coin lecture de ce lieu de détente pour cinéphiles en herbe.
On y trouvera désormais des ouvrages en lien avec la programmation jeune public. Les livres seront choisis par l’équipe de Collectif Eldo dans les collections de la BM de Dijon et renouvelés régulièrement au gré des nouveaux films projetés.

Les livres sont à consulter sur place, merci d’en prendre soin.
Bonne lecture et bonne séance !

facebook twitter

pour vous inscrire à notre newsletter envoyez-nous votre demande à eldo(@)orange.fr

iconeSOURDlogoPMRwoody_allen1

Les moindres recoins du cinéma sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et nos salles sont équipées de boucles magnétiques pour les appareils auditifs. Les gens délicats, en analyse depuis plus de 5 ans et qui aiment Woody Allen ont également accès à nos salles.

Nous recherchons des afficheurs
facteurs, tracteurs pour nos programmes !!!

facteur

Si vous souhaitez rejoindre
notre équipe de bénévoles,

contactez Romain
03 80 66 51 89 / eldo@orange.fr