DIJON VU PAR…

hqdefaultCliquez sur l’image pour lire la vidéo.
Cela fait bien longtemps que nous n’avons pas parlé de l’état du cinéma dans notre ville. Et pourtant sa vitalité s’amenuise comme jamais. La pensée active, la pratique collective n’oppose plus grand chose aux marchands.
En moins de 10 ans (1999 et 2007), deux multiplexes ont vu le jour, au travers de décisions administratives prises sans concertation. Ces choix politiques ont fait de Dijon la ville de France où la vie cinématographique est la plus conflictuelle.
Comme à d’autres périodes de son histoire récente, l’Eldorado connaît des difficultés. Et qu’avons-nous pour résister ? L’essentiel sans doute :  ce désir d’être ensemble et d’affranchir le cinéma du consumérisme.

Rencontre en deux temps avec Daniel Mermet !

Lundi 20 avril

de 19h à 20h pour une discussion autour de l’indépendance des médias (entrée libre et gratuite)

 à 20h15 à l’occasion de l’avant-première du film
HOWARD ZINN, UNE HISTOIRE POPULAIRE AMÉRICAINE

De Olivier Azam et Daniel Mermet. France. 2014. 1h46. Sortie nationale le 29 avril sur nos écrans.

h.zinnTant que les lapins n’ont pas d’historiens, l’histoire est racontée par les chasseurs.
Avec l’énorme succès de son livre Une histoire populaire des États-Unis, Howard Zinn a changé le regard des Américains sur eux-mêmes. Zinn parle de ceux qui ne parlent pas dans l’histoire officielle, les esclaves, les Indiens, les déserteurs, les ouvrières du textile, les syndicalistes et tous les inaperçus en lutte pour briser leurs chaînes.

Rencontre exceptionnelle avec Daniel Mermet à l’issue de la projection

Tarifs habituels. Prévente des places à l’accueil du cinéma dès le 4 avril

Cette soirée sera précédée d’une rencontre discussion avec Daniel Mermet autour de l’indépendance des médias. De 19h00 à 20h00 à l’Eldorado, entrée libre et gratuite. Venez nombreux !

Howard Zinn est né en 1922, à Brooklyn, dans une famille d’immigrés. Il est mort en 2010, laissant derrière lui de nombreux ouvrages importants dont l’incontournable Histoire populaire des États-Unis, de 1492 à nos jours.
De ses souvenirs d’enfant de la « classe laborieuse » dans le New York des années 30 à l’élection de Barack Obama, l’œuvre de Howard Zinn mêle sa propre expérience et l’histoire populaire, une mémoire qui met sur le devant de la scène les acteurs oubliés de l’Histoire officielle et qui restera comme un modèle de référence pour les générations futures.

Daniel Mermet est né en 1942 en Seine-Saint-Denis. Journaliste engagé, animateur et producteur de radio, il est principalement connu pour son émission sur France Inter Là-bas si j’y suis .
Co-fondateur d’Attac, Daniel Mermet se définit lui-même comme « ethniquement rouge » sans être affilié à un parti politique.
Auteur  d’ouvrage (Ugly Ohmondieumondieumondieu !, L’île du droit à la caresse et Post-scriptum sur l’insignifiance), il est également réalisateur de documentaires (Chomsky et Cie, Chomsky et le Pouvoir, Howard Zinn, une histoire américaine).

Dialogue(s) Starewitch

Jeudi 23 et vendredi 24 avril à l’Eldorado

La Cinémathèque Régionale de Bourgogne s’installe à l’Eldorado pendant 2 jours en avril. Du matin jusqu’au soir, elle vous propose une programmation exceptionnelle autour du maître de l’animation polonais Ladislas Starewitch. Films inédits, rencontres et travail critique, c’est à une véritable redécouverte du cinéma de Starewitch que vous êtes conviés ! Posez vos jours de congés, ces deux journées sont essentielles à tout passionné de cinéma !

Starewitch et Nina dans le studio vers 1927 300 1Collection Martin Starewitch – Starewitch et Nina dans le studio vers 1927

Programmation exceptionnelle de films et de rencontres autour de Ladislas Starewitch, maître du cinéma d’animation.

En compagnie des invités de la Cinémathèque de Bourgogne :  M. et Mme Martin-Starewitch, des critiques de cinéma jean Douchet, Hervé Aubron et Marina Feodoroff, des cinéastes Erwan Le Gal & Gérard Courant et du pianiste-compositeur Jacques Cambra.

Entrée libre (exceptée le vendredi soir, seule séance payante), petite restauration sur place.

Retrouvez la programmation complète de ces deux journées ICI
Pour en savoir plus sur les invités de ces journées CLIQUEZ ICI

Ciné-ateliers Le Château de sable

CINÉ-ATELIERS : LE CHÂTEAU DE SABLE
Samedi 25 et dimanche 26 avril à 10h (film suivi de l’atelier)

Tchou-Tchou 2
FABRIQUE LE PERSONNAGE DU FILM !

Programme de trois courts-métrages de Co Hoedeman. Canada. 1972 / 1977 / 2004.
45 minutes. Version française.
De 4 à 8 ans. À partir du 22 avril sur nos écrans.

Tchou-Tchou (1972) – 13’52’’
Une fille et un garçon s’amusent dans une ville de cubes, de cylindres et de cônes qu’ils ont eux-mêmes bâti. Surgit un dragon qui va bousculer leurs blocs et tout déranger ! Comment écarter cet intrus ?

Le Théâtre de Marianne (2004) – 15’45’’
Le théâtre de Marianne est le domaine d’une petite marionnette qui fait vivre sous sa baguette 3 saltimbanques, silhouettes en volume sorties de son chapeau. Chacun exécute son numéro, non sans difficulté… Puis la maladresse de l’un, l’espièglerie de l’autre autant que l’esprit enflammé du troisième engendrent quelques surprises…

Le Château de sable (1977) – 13’17’’
Un petit homme de sable construit, avec l’aide de ses amis, un château pour se protéger du vent. mais la tempête arrive et ne lui facilite pas la tâche ! Ce court-métrage a remporté en 1978 l’oscar du meilleur court-métrage d’animation.

L’œuvre de ce réalisateur canadien d’origine hollandaise est très variée, expérimentant de nombreuses et riches techniques d’animation comme la marionnette, le dessin, le sable…

Tarif unique 8 € (film+atelier)
 Inscription obligatoire à l’accueil du cinéma ou au 03 80 66 51 89

Rencontre avec Antoine Boutet

SUD EAU NORD DÉPLACER
Mardi 5 mai à 20h15

PRESSE_send_04
Discussion avec le réalisateur à l’issue de la projection

D’Antoine Boutet. France. 2014. 1h50. VOST

Le Nan Shui Bei Diao – (Sud Eau Nord Déplacer) – est le plus gros projet de transfert d’eau au monde, entre le sud et le nord de la Chine. De nombreuses régions à l’agonie en dépendent. Mais les risques sont nombreux, l’environnement dégradé, les déplacements de populations massifs… Sur les traces de ce chantier titanesque, le film d’Antoine Boutet dresse la cartographie mouvementée d’un territoire d’ingénieur où le ciment bat les plaines, les fleuves quittent leur lit, les déserts deviennent forêts, où peu à peu des voix s’élèvent, réclamant justice et droit à la parole. Tandis que la matière se décompose et que les individus s’alarment, un paysage de science-fiction, contre nature, se recompose.

Antoine Boutet est également l’auteur du film Le plein pays que nous avions montré il y a un an, dans le cadre de la Biennale d’art singulier organisée par Itinéraires Singuliers pendant la semaine de la santé mentale d’Unafam.

en partenariat avec l’association des spectateurs Collectif Eldo
Tarifs habituels. Prévente des places à l’accueil du cinéma

APPEL À BÉNÉVOLES
Si vous souhaitez venir nous donner un coup de main lors de nos différentes soirées, festivals, braderies d’affiches, tractage, etc …
Contacter Romain au 03 80 66 51 89

logoPMR iconeSOURD  woody_allen1
Les moindres recoins du cinéma sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et nos salles sont équipées de boucles magnétiques pour les appareils auditifs. Les gens délicats, en analyse depuis plus de 5 ans et qui aiment Woody Allen ont également accès à nos salles.