Des films pour vos classes !

La programmation scolaire est arrivée ! Pour les maternelles et les primaires, nous vous avons concocté un beau programme jusqu’aux vacances de Noël à consulter ICI

Pour les collèges et les lycées, voici quelques suggestions qui s’enrichiront au fur et à mesure en fonction des sorties dans les semaines à venir : Collèges / Lycées

Événements

Ciné-Crêpes Party !
Princesse Dragon
Mercredi 15 décembre à 16h00 – Tarif unique 6€

Soirée-débat
Jeudi 16 décembre à partir de 19h00
Débat avec Ariane Zevaco, docteure en anthropologie sociale et ethnologie

Ciné-Contes !
Le Noël du petit lièvre brun
Samedi 18 décembre à 15h30

Marché d’hiver !
Braderie d’affiches, table cinéphile, douceurs salées et sucrées
Samedi 18 décembre de 16h30 à 21h00

Soirée rencontre-dédicace lundi 20 décembre à 20h15
Rencontre avec Vincent Roussel, auteur de Bertrand Blier, cruelle beauté
Projection présentée de Les Valseuses, en copie restaurée

Festival Télérama du 19 au 25 janvier
Voir ou revoir une sélection de 16 films + 1 avant-première
3,50 euros la séance (avec le pass Télérama)
programme complet et horaires à venir prochainement

Ciné-Crêpes Party !

PRINCESSE DRAGON

De Jean-Jacques Denis, Anthony Roux. France. 1h10. 2021. VF
À partir de 5 ans

Ciné-Crêpes Party le mercredi 15 décembre à 16h00
Tarif unique 6€

Poil est une petite fille élevée par un puissant dragon. Mais lorsque son père doit payer la Sorcenouille de son deuxième bien le plus précieux, c’est Poil qu’il offre, plongeant sa fille dans une infinie tristesse et l’obligeant à fuir la grotte familiale. Poil se lance alors dans un voyage à la découverte du monde des hommes. À leur contact, elle apprendra l’amitié, la solidarité, mais aussi la cupidité qui semble ronger le cœur des hommes.

Soirée-débat

JEUDI 16 DÉCEMBRE à partir de 19h30
Buffet oriental suivi de la projection de
No Land’s Song à 20h15
Débat avec Ariane Zevaco à l’issue de la séance

De Ajat Najafi. Allemagne, France, Iran. 2014. 1h35.
Avec Sara Najafi, Parvin Namazi, Sayeh Sodeyfi…

Sara Najafi, jeune compositrice, défie les autorités iraniennes qui, depuis la révolution de 1979, interdisent aux femmes de chanter en solo devant des hommes. Féministe convaincue, elle prend tous les risques, avec ses amies chanteuses Parvin Namazi et Sayeh Sodeyfi en invitant trois artistes françaises, Elise Caron, Jeanne Cherhal et Emel Mathlouthi, à venir les rejoindre pour collaborer à leur projet musical, en initiant un nouveau pont culturel entre la France et l’Iran. La question est de savoir si elle pourront réaliser leur projet…

Ariane Zevaco est docteure en anthropologie sociale et ethnologie de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (2016). Après un parcours universitaire mené en histoire, philosophie et anthropologie, Ariane Zevaco étudie les circulations, les politiques et les économies des procédés musicaux et plus globalement artistiques entre le monde persanophone (Tadjikistan, Iran, Afghanistan) et l’Europe. Elle s’intéresse également aux enjeux sociopolitiques des pratiques poétiques dans ces pays, et mène des travaux sur les politiques des mondes de la world music en France, notamment à travers la question des assignations orientalistes. Intéressée par les questions de l’anthropologie visuelle, Ariane Zevaco poursuit en outre des activités de programmation musicale et cinématographique, de médiation culturelle et de traduction ; elle enseigne enfin régulièrement l’anthropologie et l’ethnomusicologie.

en partenariat avec Why Not

Bande annonce

Ciné-Contes !

LE NOËL DU PETIT LIÈVRE BRUN
Samedi 18 décembre à 15h30
Lectures, par François Olivi des Bibliambules, de contes hivernaux pour les tous petits mais aussi les très grands !
Tarif unique 6€. Les contes et les films, c’est parti pour une heure environ !

De S. Leriche-Gionet, S. Martin, I. Favez. GB. 43’ min 2020. VF.
À partir de 3 ans

À l’approche de Noël, tout le monde se presse pour réunir de quoi manger malgré le froid. La malice et l’imagination seront au rendez-vous chez les animaux de la forêt pour célébrer l’hiver comme il se doit !

Bande annonce

Marché d’hiver !

SAMEDI 18 DÉCEMBRE DE 16h30 À 21h

Pour fêter dignement l’installation du froid, les vacances et la fin de cette année 2021 savamment guedin, nous vous convions à quelques festivités bienvenues ! Au programme :

Visite libre

* Grande braderie d’affiches, vente de sacs Eldo, carnets sérigraphiés, pochettes surprise, carnets d’abonnement…etc !

* Table de livres cinéphiles pour petits et grands concoctée en partenariat avec La fleur qui pousse à l’intérieur 

* Vin chaud, thé, café, jus de fruits, soupe, hot dog & gâteaux variés

Que ce soit pour feuilleter, admirer, papoter, déguster, farfouiller, passez donc nous voir !

Soirée rencontre-dédicace

LUNDI 20 DÉCEMBRE À 20h15
RENCONTRE-DISCUSSION-DÉDICACE AVEC VINCENT ROUSSEL
AUTEUR DE BERTRAND BLIER, CRUELLE BEAUTÉ

Image du film, "Les Valseuses" de Bertrand Blier avec Gérard Depardieu, Patrick Dewaere et Miou-Miou.

Les Valseuses. De Bertrand Blier. France. 1974. 2h03. Avec Gérard Depardieu, Miou Miou, Patrick Dewaere…

Lorsque Les Valseuses sort en salles en 1974, Bertrand Blier possède déjà une certaine expérience des plateaux de cinéma. Depuis une dizaine d’années, il a été stagiaire, assistant réalisateur (de Georges Lautner), scénariste (Laisse aller… c’est une valse avec Jean Yanne et Mireille Darc) et a déjà signé deux long-métrages. Mais qu’il s’agisse de son documentaire Hitler…connais pas ou de son premier film de fiction Si j’étais un espion (avec son père Bernard Blier dans le rôle-titre), le succès n’est pas au rendez-vous. L’apprenti-cinéaste prend alors ce qu’il appelle un « coup de sang » et rédige en un week-end une cinquantaine de pages du roman qui deviendra Les Valseuses. Le succès qu’il remporte en librairie se transforme rapidement en une adaptation cinématographique appelée à faire date. Porté par un trio d’acteurs en état de grâce et révélé par ce film (Miou-Miou, Depardieu et Dewaere), l’œuvre fait figure de véritable coup de tonnerre au sein du cinéma français. Sa liberté de ton, son agressivité et sa verdeur provoquent un retentissant scandale mais permettent au cinéaste de connaitre un immense triomphe public. Il marque également la véritable naissance d’un cinéaste qui n’aimera dès lors rien de plus que ruer dans les brancards et secouer les conformismes.
Entre liberté sexuelle débridée et reflux des utopies post-soixante-huitardes, Blier parvient mieux que quiconque à capter l’air du temps de cette France pompidolienne frileuse en emboitant le pas à ses deux loubards aussi sympathiques que paumés et pathétiques. Derrière leurs fanfaronnades puériles se dessine également une certaine remise en question des masculinités traditionnelles et, chez le cinéaste, un désir d’ausculter les mutations des rapports homme/femme.
Road-movie
débridé, farce truculente, comédie dramatique aux ruptures de ton étonnantes, Les Valseuses n’a rien perdu de sa vitalité et de sa rage et demeure encore aujourd’hui un témoignage unique sur une génération et son époque.

Vincent Roussel anime depuis 2004 un blog (Le Journal cinéma du Dr Orlof) où il analyse le septième art sous toutes ses coutures. Il écrit aussi régulièrement des chroniques (dvd, livres) pour divers sites cinéphiles ou culturels : Kinok, Interlignages, Culturopoing, et participe à différentes revues (Zoom arrière, Abordages, Videotopsie, Medusa). Il est également l’auteur de La Brigandine : les dessous d’une collection (Artus films, 2017).
Il nous présentera Les Valseuses en copie restaurée et nous parlera de son livre, Bertrand Blier, cruelle beauté, que nous vous présentons ici en quelques mots :
C’est l’histoire d’un malentendu. Dès Les Valseuses, en 1974, Bertrand Blier suscite des réactions violentes ; une partie de la critique encense le film, l’autre s’enflamme, allant jusqu’à le qualifier d’« authentiquement nazi ». C’est aussi l’histoire d’un auteur, d’un franc-tireur qui, film après film, se fait un devoir de ne jamais aller là où on l’attend, mais témoigne toujours d’une vision du monde personnelle, singulière, teintée de misanthropie. C’est surtout une page de l’histoire du cinéma français, écrite par un découvreur de talents, un artiste qui a toujours tracé sa route à sa manière, qu’importent les réactions qu’il a pu susciter. C’est enfin l’histoire d’un monde qui change, d’un pays où l’on voit surgir des concepts anglo-saxons (male gaze, test de Bechdel), d’une pensée qui cède souvent à un manichéisme ravageur, et d’un cinéaste qu’il était grand temps de réhabiliter. Sans jamais sombrer dans l’hagiographie, le critique de cinéma Vincent Roussel livre une dense et vaste monographie où il analyse, film après film, l’œuvre de Bertrand Blier, son accueil public et critique, et rappelle sa cruelle beauté.

Tarifs Eldo habituels / Verre offert après la séance !

Nous recherchons des bénévoles
pour distribuer nos programmes !!!

Secteur Clémenceau
Secteur Montchapet

facteur

Si vous souhaitez plus d’infos,
rejoindre notre équipe de bénévoles

contactez Romain
03 80 66 51 89 / eldo@orange.fr

facebook twitter

pour vous inscrire à notre newsletter envoyez-nous votre demande à eldo(@)orange.fr

iconeSOURDlogoPMRwoody_allen1

Les moindres recoins du cinéma sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et nos salles sont équipées de boucles magnétiques pour les appareils auditifs. Les gens délicats, en analyse depuis plus de 5 ans et qui aiment Woody Allen ont également accès à nos salles.