Sorties de la semaine

        

> Séances Spéciales <

   

Publicités

L’agenda des événements

Cycle Clouzot
12 films + 1 court métrage + 3 séances spéciales
Jusqu’au 6 mars

Histoire de l’art et Cinéma
Le mystère Picasso, présenté par Laure Ménétrier
Dimanche 25 février à 12h00

Ciné-débat : L’intelligence des arbres
En partenariat avec Itinéraires Singuliers
Mardi 27 février à 20h15

Atelier Cinéma « spécial court-métrage »
Samedi 3 mars  9 H – 12 H / 13 H – 16 H

Rencontre avec Jean-Pierre Duret
autour de la projection de Puisque nous sommes nés
Lundi 5 mars à 20h00

Architecture & Cinéma
Les bruits de Recife de Kleber Mendonça Filho
Mardi 6 mars à 20h15

Journées Collecte Cinéma pour la Braderie
Le samedi 10 et dimanche 25 mars

Festival Diversité
2 films, 2 rencontres
America de Claux Drexel – Mardi 20 mars à 20h15
Nul homme n’est une île de Dominique Marchais – Jeudi 29 mars à 20h15

Cycle Clouzot

12 films + 1 court métrage + 3 séances spéciales
du 14 février au 6 mars

L’assassin habite au 21 / Le corbeau / Quai des orfèvres / Manon
Miquette et sa mère + court métrage Brasil / Retour à la vie
Le salaire de la peur / Les diaboliques / Les espions
Le mystère Picasso / La vérité / La prisonnière
> Séances Spéciales <
Jeudi 22 février à 20h00

Grande soirée Clouzot
 par Noël Herpe,
écrivain, historien du cinéma
Conférence suivie de L’assassin habite au 21
puis d’une discussion en salle !
Dimanche 25 février à 12h00
Le Mystère Picasso
présenté par Laure Ménétrier,
responsable des musées de Beaune

Histoire de l’art & Cinéma

Prochaine séance le Dimanche 25 février à 12h00 : Le mystère Picasso

affiche

À l’instar du cycle Architecture & Cinéma, nous vous proposons cette année de vous plonger plus avant dans les beautés, les secrets et turbulences de l’art au cinéma. 
Artistes, passeurs, chercheurs, fauteurs de troubles, ces cinq films singuliers présentent des figures complexes emblématiques de l’histoire de l’art et explorent les tumultes de la création aussi bien devant que derrière la caméra.
Les films vous seront tous présentés par Laure Ménétrier, et la dernière séance de l’année sera suivie d’une discussion en salle, afin de pouvoir échanger sur ce que nous aurons découvert ensemble et de répondre à vos nombreuses questions !

Diplômée de l’École du Louvre et de l’Université de Bourgogne Franche-Comté, Laure Ménétrier dirige depuis 2010 les musées municipaux de Beaune (musée des Beaux-arts, musée du vin de Bourgogne, musée Marey) et conduit régulièrement des conférences en histoire de l’art. Ses recherches se portent actuellement sur la critique œnophile de la première moitié du XXe siècle.

LE MYSTÈRE PICASSO
De Henri-Georges Clouzot. France. 1955. 1h18. Avec Pablo Picasso, Claude Renoir…
Picasso et Clouzot se rencontrent dans les années 1920 à Paris, se fréquentent un peu et se perdent de vue. Puis se retrouvent des années plus tard, dans le sud de la France. Les deux hommes souhaitent travailler ensemble et c’est la découverte de nouveaux feutres-pinceaux en provenance des États-Unis qui créera le déclic. «On donnerait cher pour savoir ce qui se passait dans la tête de Rimbaud quand il écrivait Le Bateau ivre… Pour un peintre, il suffit de suivre sa main. » Plus que la main de Picasso, ce sera son geste que filmera Clouzot. L’œuvre picturale apparaît à l’écran comme par magie : grâce à l’encre des feutres-pinceaux qui traverse le canevas sans couler, le cinéaste peut installer la toile entre la caméra et le peintre. Et quand le peintre souhaite peindre à l’huile, la caméra est dans son dos, et il s’écartera à chaque geste afin de laisser Clouzot filmer. Le Mystère Picasso ne filme pas que le peintre en action, mais aussi la fascinante naissance de l’œuvre. Voici un des plus grands films sur l’art, incontestablement.

Dimanche 25 février à 12h00, présenté par Laure Ménétrier
Le programme complet à imprimer ICI

Tarifs habituels
(n’oubliez pas, les séances de midi sont à 4,5€ pour tous !)

Ciné-débat : L’intelligence des arbres

Mardi 27 février à 20h15

Rencontre avec Jean-Louis Guérin
Président de la société bourguignonne
des amis des arbres

De Julia Dordel et Guido Tölke. Allemagne. 2017. 1h20. VOST.

Un forestier en Allemagne, Peter Wohlleben, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s’occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades. Il a écrit le bestseller « La Vie Secrète des Arbres » (vendu à plus d’1 million d’exemplaires) qui a émerveillé les amoureux de la nature. Ses affirmations ont été confirmées par des scientifiques à l’Université du « British Columbia » au Canada. Ce documentaire montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte.

La bande annonce ICI

Le dossier de presse ICI

Séance proposée en partenariat avec Itinéraires Singuliers,
Société bourguignonne des amis des arbres,
CH la Chartreuse Dijon, Oxfam 21, Attac 21, Germe de Blé, Cagnotte solidaire, Cultures et jardins

> Tarifs habituels / Pré-ventes à l’accueil <

ATELIER CINÉMA

Spécial Court-Métrage / 20 €

Samedi 3 mars

9 H – 12 H / 13 H – 16 H

Durée : 6 heures (2 x 3 heures dans la même journée)
Public : adultes et adolescents.
Préparation, tournage et montage d’un court-métrage en une journée ; déjeuner offert à la pause.

                            

Rencontre avec Jean-Pierre Duret

lundi 5 mars à 20h00
projection de Puisque nous sommes nés et discussion en présence de Jean-Pierre Duret
(entrée à prix libre)

Puisque nous sommes nés
d’Andrea Santana & Jean-Pierre Duret. Brésil. 2009. 1h30. VOST
Sans doute l’œuvre la plus forte du couple Santana/Duret, Puisque nous sommes nés suit une poignée d’adolescents pauvres du Nordeste brésilien dans un no man’s land entre ville et campagne, autour d’une station-service où se cristallisent leurs rêves. Une métaphore de cet équilibre précaire entre horreur sociale et innocence qui fait le prix de ce documentaire rare et envoûtant, manière d’Olvidados contemporain.
Jean-Pierre Duret a débuté dans le monde du théâtre puis du cinéma au côté d’Armand Gatti. Ingénieur du son très réputé, il a travaillé en particulier avec Maurice Pialat, Jean-Marie Straub et Danièle Huillet, Claude Chabrol, Jacques Doillon et les frères Dardenne.
Il a également tourné un portrait de son père agriculteur (Un beau jardin, par exemple) en 1986, trois films au Brésil avec sa compagne, l’architecte et urbaniste Andrea Santana (Romances de terre et d’eau, Le rêve de Sao Paulo et Puisque nous sommes nés) dans les années 2000 ainsi qu’un documentaire sorti en 2014 (Se battre).

Architecture et Cinéma : Les bruits de Recife

Mardi 6 mars à 20h15

Film suivi d’une discussion collective animée par un architecte

Les bruits de Recife : Photo

LES BRUITS DE RECIFE. De Kleber Mendonça Filho. Brésil. 2014. 2h06. VOST. Avec Irandir Santos, Gustavo Jahn, Maeve Jinkings…

« Recife, état du Pernambuco, est la 5ème ville du Brésil. Elle connaît les problèmes récurrents de n’importe quelle agglomération d’Amérique Latine. Setubal est la partie la plus jeune et la plus calme du quartier de Boa Viagem. Setubal est resté familial et villageois. L’endroit est particulièrement convoité par les promoteurs à un moment où le boom économique a créé une forte demande et où il devient impossible de construire le moindre mètre carré dans tout le Boa Viagem. Setubal est le décor des Bruits de Recife.

La majeure partie du film vient de mes observations de la vie de tous les jours, juste au coin de ma rue, de ma fenêtre ou du toit de mon voisin. Les tensions particulières qui font dysfonctionner la société brésilienne transparaissent dans le poids et l’apparence d’une architecture chaotique et électrique. La filmer à la fois comme une alliée et une ennemie était déjà la démarche de mes films courts. (…). Les gens qui vivent au quotidien dans cet environnement sont au cœur du film. Soumis à des tensions internes et externes, nos personnages évoluent dans une géographie apparemment contemporaine mais dont les fondements ne le sont pas. Leur paysage social reste fait de seigneurs et de serviteurs. Les relations de classe n’affectent pas uniquement les domestiques en ce qu’ils ont un accès restreint aux biens des maîtres, mais aussi ces derniers qui vivent dans la paranoïa, avec une peur paralysante de la violence urbaine. Mais si la mauvaise architecture est une nuisance, elle est aussi extrêmement photogénique.

Cette architecture reflète cette peur avec ses grillages, sas, barrières électriques et hauts murs d’enceinte, mais aussi à travers toute une série de réminiscences de l’histoire nationale marquée par l’esclavagisme tardif du 19ème siècle (dont témoignent, par exemple, les « quartos de empregada », ces chambres de bonnes aveugles et caniculaires, qui sont toujours prévues dans les intérieurs modernes). » Kleber Mendonça Filho.

Séance proposée en partenariat avec La Maison de l’Architecture de Bourgogne & Latitude21
Tarifs habituels / 4,50€ pour les membres de la MAB / Pot à prix libre à l’issue de la séance

Journées Collecte Cinéma pour la Braderie

La Grande Braderie Cinéma de l’Eldo se prépare pour l’arrivée du printemps
(oui, on commence tôt !) !

A l’occasion de l’annonce du palmarès du Festival de Cannes, l’Eldo et le Collectif Eldo organisent une Grande Braderie Cinéma le dimanche 20 mai de 10h à 18h. Ce sera l’occasion de chiner, de papoter autour d’une bière ou d’une part de cake, de revoir sa déco cinéphile ou encore de profiter des sorties de la semaine !

Pour l’organiser, nous entamons la phase #1 : LA COLLECTE.
C’est donc le moment de faire un tour au grenier, de débroussailler vos bibliothèques, de tailler dans vos discothèques, de désherber vos vidéothèques !

Que recherchons-nous ?
– des livres traitant du cinéma: essais, biographies…etc
– des romans ou BD ayant donné lieu à une adaptation au cinéma
– des DVDs, cassettes VHS, voire bobines pellicules…
– des CDs et vinyles de musiques de films
– des journaux, magazines et revues de cinéma
– des affiches, photographies, documents divers et variés
– des objets: vieilles caméras, appareils photos…etc…

Comment nous faire parvenir vos dons ?
– en venant déposer vos dons à l’eldo dans la caisse bleue prévue à cet effet dans le hall du cinéma (pour les documents en petites quantités).
– lors des deux matinées de collecte: samedi 10 mars et dimanche 25 mars ; les gros bras de collectif eldo seront présents pour vous aider à décharger.
– en prenant RDV avec les déménageurs de Collectif Eldo qui viendront chez vous avec leur diable et leurs cartons, dans leur beau camion.

Nous comptons sur votre générosité pour faire de cette braderie un évènement !

Bientôt, la PHASE #2 : TRI ET ETIQUETAGE !

Festival Diversité

En 2018, le festival de cinéma Diversité se déroulera du 21 mars au 6 avril en Bourgogne Franche-Comté (BFC). Il est organisé et animé par le Centre Image – Pôle régional d’éducation aux images – avec le soutien de la CGET, du Conseil Régional BFC, de la DRAC BFC et de Pays de Montbéliard Agglomération.

Films // Diversité propose une programmation individualisée, afin de satisfaire les désirs de cinéma singuliers des différents partenaires et de respecter les habitudes sur chaque territoire. La programmation du festival cherche à accompagner les nombreuses initiatives locales en matière de promotion de la tolérance et de lutte contre les discriminations par le biais du cinéma. Mettre en lumière les aspects positifs du vivre ensemble et les discriminations dont peuvent être victimes nombre de nos semblables, c’est l’ambition de Diversité.

Débats // Libérer la parole citoyenne sur des questions de société délicates tout en parlant de cinéma, c’est la proposition de Diversité.

 ****

2 projections et 2 rencontres à l’Eldorado

Rencontre avec le réalisateur
Mardi 20 mars à 20h15

Un film de Claus Drexel. États-Unis. 2018. 1h22. VOST.

Novembre 2016 : les États-Unis s’apprêtent à élire leur nouveau président.
AMERICA est une plongée vertigineuse au cœur de l’Arizona, à la rencontre des habitants d’une petite ville traversée par la Route 66, les héritiers cabossés du rêve américain qui nous livrent leurs espoirs et leurs craintes.

****

Rencontre avec le réalisateur
Jeudi 29 mars à 20h15

De Dominique Marchais. France. 2017. 1h36.

…« chaque homme est un morceau du continent, une partie de l’ensemble. » Nul Homme n’est une île est un voyage en Europe, de la Méditerranée aux Alpes, où l’on découvre des hommes et des femmes qui travaillent à faire vivre localement l’esprit de la démocratie et à produire le paysage du bon gouvernement. Des agriculteurs de la coopérative le Galline Felici en Sicile aux architectes, artisans et élus des Alpes suisses et du Voralberg en Autriche, tous font de la politique à partir de leur travail et se pensent un destin commun. Le local serait-il le dernier territoire de l’utopie ?

LE PROGRAMME 2018 ICI

La petite bibliothèque cinéma de l’Eldo !

Nos plus jeunes spectateurs connaissent bien l’espace qui leur est dédié dans le hall du cinéma.
Avant ou après leur séance, les enfants peuvent passer un moment à dessiner, jouer ou feuilleter un livre.
Collectif Eldo, avec le concours de la Bibliothèque municipale de Dijon a décidé d’enrichir le coin lecture de ce lieu de détente pour cinéphiles en herbe.
On y trouvera désormais des ouvrages en lien avec la programmation jeune public. Les livres seront choisis par l’équipe de Collectif Eldo dans les collections de la BM de Dijon et renouvelés régulièrement au gré des nouveaux films projetés.

Les livres sont à consulter sur place, merci d’en prendre soin.
Bonne lecture et bonne séance !

Info-kiosque Notre-Dame-des-Landes

Tous les jeudis de 19h à 20h30, l’Amicale Dijon/NDDL ouvre son info-kiosque dans le hall de l’Eldo.
Informations fraîches en provenance de la ZAD, collecte de dons et de matériel, littérature, etc.
notre-dame-des-landes-les-collectivites-demandent-l-evacuation-immediate-de-la-zad
Soutenons la lutte de Notre-Dame-des-Landes !

Nous recherchons des afficheurs et
un facteur pour nos programmes !!!

facteur

si vous souhaitez rejoindre
notre équipe de bénévoles,

contacter Romain
03 80 66 51 89 / eldo@wanadoo.fr

facebook twitter

pour vous inscrire à notre newsletter envoyez-nous votre demande à eldo(@)orange.fr

iconeSOURDlogoPMRwoody_allen1

Les moindres recoins du cinéma sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et nos salles sont équipées de boucles magnétiques pour les appareils auditifs. Les gens délicats, en analyse depuis plus de 5 ans et qui aiment Woody Allen ont également accès à nos salles.