Sorties de la semaine

     

>< CYCLE MIKIO NARUSE ><

Publicités

L’agenda des événements

Cycle Mikio Naruse
à partir du 20 septembre

Ciné-Rencontre
Pas comme des loups
Mardi 26 septembre à 20h30

Le Jeune Karl Marx (un film de Raoul Peck)
& rencontre avec l’historien François Jarrige
Mercredi 27 septembre à 20h15

Architecture & Cinéma
Les derniers jours d’une ville
Jeudi 28 septembre à 20h15

Atelier cinéma
niveau 1, ouvert à tous (à partir de 12 ans), 10 €
Samedi 7 octobre de 9h à 12h

Ciné-Rencontre
Un monde sans travail
Vendredi 24 novembre à 20h15

Cycle Mikio Naruse

Mikio Naruse (1905-1969) est l’auteur de 89 films, réalisés entre 1930 et 1967. Cinéaste japonais majeur, à l’instar de Kurosawa, Ozu ou Mizoguchi, sa reconnaissance en Occident a pourtant été tardive, et beaucoup de ses films restent inédits en France.

Venez découvrir 5 de ses grands films sur nos écrans à partir du 20 septembre

LE GRONDEMENT DE LA MONTAGNE
1954. 1h35. VOST. Avec Sô Yamamura, Ken Uehara…
Mer 20 sept. : 18h00

AU GRÉ DU COURANT
1956. 1h57. VOST. Avec Kinuyo Tanaka, Hideko Takamine…
Ven 22 sept. : 18h15

QUAND UNE FEMME MONTE L’ESCALIER
1960. 1h52. VOST. Avec Hideko Takamine, Tatsuya Nakadai…
Sam 23 spet. : 18h00

UNE FEMME DANS LA TOURMENTE
1964. 1h40. VOST. Avec Hideko Takamine, Mitsuko Kusabue…
Dim 24 sept. : 20h30

NUAGES ÉPARS
1967. 1h49. VOST. Avec Yuzi Kayama, Yoko Tsukasa…
Lun 25 sept. : 18h30

Tarifs habituels

Ciné-Rencontre : Pas comme des loups

Mardi 26 septembre à 20h30

Rencontre avec Emmanuelle Jacq,
productrice du film

et Thierry Vigneron,
psychanalyste de l’ACF

De Vincent Pouplard. France. 2017. 0h59.
Roman et Sifredi ont à peine 20 ans. Ils sont en mouvement, comme leur identité, entre exclusion et marginalité. Dans des lieux secrets, souterrains, squats, lisières de bois, sous des ciels nuageux ou des néons à faible tension, ils inventent leur vie, leur langage et leurs codes.

La bande annonce ICI
Le dossier de presse
ICI

<><><><><>
Tarifs habituels – Prévente des places à l’Eldo

Débat – Le Jeune Karl Marx

Mercredi 27 septembre à 20h15
Projection suivie d’une rencontre avec l’historien François Jarrige
pré-vente des places à l’accueil de l’Eldo

Le Jeune Karl Marx. Un film de Raoul Peck (réalisateur de I’m not your Negro), 1h58, VOST, avec Olivier Gourmet, August Diel et Stefan Konarske.

François Jarrige est maître de conférence en histoire contemporaine à l’Université de Bourgogne et l’auteur de Technocritiques. Du refus des machines à la contestation des technosciences (La Dévouverte – 2016) et Quand les socialistes inventaient l’avenir (1825-1860) (La Découverte, ouvrage collectif – 2015).

Dossier sur le film ICI

Architecture & Cinéma

Jeudi 28 septembre à 20h15

LES DERNIERS JOURS D’UNE VILLE

De Tamer El Said. 1h58. VOST. Allemand, Égyptien, Émirati, Britannique. Avec Khalid Abdalla, Hanan Youssef, Bassem Fayad
2009, Le Caire, Egypte. Khalid filme l’âme de sa ville et de ses habitants. Leurs visages et leurs espoirs. Quand la ville s’embrase, dans les prémisses d’une révolution, les images deviennent son combat. Les images du Caire, mais aussi celles de Beyrouth, de Bagdad et de Berlin, que lui envoient ces amis. Il faut trouver la force de continuer à vivre la douloureuse beauté des « derniers jours d’une ville ».
Résultat de recherche d'images pour "les derniers jours d'une ville"

« En liant le tumulte organique et incessant du Caire à l’errance sans fin de ceux qui le peuplent ou y transitent, le premier long-métrage de Tamer El Said, “Les derniers jours d’une ville” trace, le cœur lourd et battant, une voie épiphanique paradoxale. Tour à tour ode contrariée à la grande ville et errance sans fin dans un présent tissé d’incertitudes le film dresse par extension le portait intime d’une jeunesse arabe cherchant en vain une place qu’elle voudrait pouvoir tenir dans son pays. Comment vivre la ville sans pouvoir l’habiter, sans pouvoir s’y projeter ? À la veille de la chute du régime d’Hosni Moubarak, “Les derniers jours d’une ville” est une lettre d’amour impossible, dont l’écho agit de l’intime au collectif en soulignant une indissociable désillusion sentimentale et politique. Bien que le film ne soit la peinture d’aucun milieu, l’intranquillité de Khalid, sa peur du vide et de l’inertie du temps, sa colère contenue contre l’époque, font de lui un lointain cousin du Fabrizio de “Prima della Rivoluzione” de Bernardo Bertolucci. Dans la ville où s’engouffrent la poussière et le sable, l’Histoire ne s’écrit plus qu’à travers des sursauts réprimés et des cris vite étouffés. Soustraits aux apories qui caractérisent le cinéma militant, la dimension politique du film s’affirme à travers des questions déposées, laissées sans autre réponse que celles apportées par défaut par chacun des personnages. Quels sont alors les derniers jours de la ville évoqués par le titre ? Sont-ce ceux de la ville telle que nous la connaissons ou ceux de Khalid avant qu’il ne prenne la décision de la quitter ? Sommes-nous encore à la veille d’un hypothétique renouveau ou engagés déjà dans un processus de dissolution irrémédiable ?

Rencontre et discussion avec Sébastien Godret à l’issue de la projection.
Tarifs habituels. 4,5€ pour les membres de la MAB.
Soirée organisée en partenariat avec Latitude21 et la MAB.

Sébastien Godret est photographe, commissaire d’exposition et producteur, diplômé de l’université de Bourgogne en muséologie, actions artistiques. Auteur multisupport, son travail interroge le rapport entre la ville, l’architecture et la société avec une approche artistique et documentaire. Son action consiste à observer la ville comme un objet culturel. Se déplaçant beaucoup à l’étranger pour ses projets, sa réflexion l’amène à analyser et à comparer les systèmes urbains mais également, à être actif sur son territoire pour faire évoluer la ville vers des modalités plus relationnelles, moins fonctionnelles.

ATELIER CINÉMA

Vous pouvez consulter le calendrier complet des Ateliers pour la 12ème année 2017 – 2018 ici

Niveau 1 / initiation / 10 €

Samedi 7 octobre de 9 H à 12 H

Durée : 3 heures.
Public : à partir de 12 ans.
Chaque atelier se déroule en deux parties : d’abord, une petite histoire subjective du cinéma à travers ses grandes (r)évolutions formelles et à partir d’extraits de films qui ont marqué le 7ème Art (les extraits sont entièrement renouvelés chaque année) ; ensuite, préparation, tournage et montage d’une courte séquence.

La participation à l’atelier permet l’entrée gratuite
aux 2 Balades dans l’histoire du cinéma.

                            

Ciné-Rencontre : Un monde sans travail

Rencontre avec Philippe Borrel
réalisateur du film

le vendredi 24 novembre à 20h15

Documentaire de Philippe Borrel. 1h15. France.
Le plein-emploi apparait comme le symbole d’un passé révolu. Les machines «intelligentes», plus fiables et moins coûteuses que les êtres humains, sont en passe de remplacer les travailleurs, tandis que l’essor des algorithmes contribue à une automatisation croissante du travail. La prochaine cible de cette quatrième révolution industrielle est sans conteste les cols-blancs, le coeur de la classe moyenne. Enquête sur cette fin annoncée du travail. En France, en Belgique, en Suisse, dans la Silicon Valley et sur la côte Est des Etats-Unis, des chercheurs, des entrepreneurs ou des lanceurs d’alerte témoignent, eux qui sont au coeur de ce nouveau monde, confrontés à une fracture technologique et sociale inédite.

Séance proposée en partenariat avec Alternatives Économiques
dans le cadre des journées de l’économie autrement

<><><><><>
Tarifs habituels – Prévente des places à l’Eldo

Info-kiosque Notre-Dame-des-Landes

Tous les jeudis de 19h à 20h30, l’Amicale Dijon/NDDL ouvre son info-kiosque dans le hall de l’Eldo.
Informations fraîches en provenance de la ZAD, collecte de dons et de matériel, littérature, etc.
notre-dame-des-landes-les-collectivites-demandent-l-evacuation-immediate-de-la-zad
Soutenons la lutte de Notre-Dame-des-Landes !

Nous recherchons des afficheurs et
un facteur pour nos programmes !!!

facteur

si vous souhaitez rejoindre
notre équipe de bénévoles,

contacter Léa ou Romain
03 80 66 51 89 / eldo@wanadoo.fr

facebook twitter

pour vous inscrire à notre newsletter envoyez-nous votre demande à eldo(@)orange.fr

iconeSOURDlogoPMRwoody_allen1

Les moindres recoins du cinéma sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et nos salles sont équipées de boucles magnétiques pour les appareils auditifs. Les gens délicats, en analyse depuis plus de 5 ans et qui aiment Woody Allen ont également accès à nos salles.