Les sorties de la semaine

   

Publicités

L’agenda des événements

Grâce à Dieu de François Ozon : Soirée-débat
Mercredi 20 février à 20h00

Docs Ici, Courts Là : Wesh Gros d’Antoine Page
Mardi 5 mars à 20h00

Histoire de l’art & Cinéma
Montparnasse 19 de Jacques Becker
Dimanche 10 mars à 12h00

Ouverture du festival Itinéraires Singuliers : Grande-Synthe
Rencontre avec la réalisatrice Béatrice Camurat Jaud
Mardi 12 mars à 20h15

Carte Blanche Lycéen : Petit Paysan
Jeudi 14 mars à 20h00

Week-end Atelier Cinéma
« spécial Transparences et fond vert »
Samedi 23 et Dimanche 24 mars 9 H 00 – 13 H 00

Avant-premières et rencontres : J’veux du soleil
Rencontres avec François Ruffin
Vendredi 29 mars à 17h00 & 20h00

Festival Télérama Enfants

Une sélection des meilleurs films Jeune Public de 2018 !
Prix spécial de 3,5€ pour chaque séance sous présentation du pass.

Notre sélection :
– La chasse à l’ours
– Petits contes sous la neige
– Paddy, la petite souris
– Pachamama
– Dilili à Paris
– Le château de Cagliostro
– Parvana, une enfance en Afghanistan
– Mary et la fleur de la sorcière

Avant-première :
– Tito et les oiseaux

Grâce à Dieu : rencontre

Soirée-débat le mercredi 20 février à 20h00
Projection de Grâce à Dieu de François Ozon suivie d’un débat en présence d’Isabelle de Gaulmyn,
journaliste et écrivain, rédactrice en chef de La Croix, auteure de L’histoire d’un silence, enquête et témoignage sur l’affaire Preynat/Barbarin à Lyon


pré-vente des places à l’Eldo

Histoire de l’art & Cinéma : Montparnasse 19 de Jacques Becker

Suite au succès de l’année passée, nous vous proposons d’agrémenter vos dimanches midi grâce à un nouveau cycle de 5 films alliant histoire de l’art et cinéma. Chaque film sera présenté par Laure Ménétrier, et le dernier de la saison sera suivi d’une discussion et d’un buffet participatif !

Troisième séance
Dimanche 10 mars à 12h00

Montparnasse 19. De Jacques Becker. France. 1958. Avec Gérard philipe, Lilli Palmer, Anouk Aimée Lino Ventura…

Cette fin de vie du peintre Modigliani est magnifique, tout imprégnée d’une sensualité morbide. Jacques Becker exigea de ses producteurs le noir et blanc, pour, dit-il, attirer l’attention du spectateur non sur les toiles, mais sur les regards entre Gérard Philipe et Anouk Aimée.
Du scénario écrit par Henri Jeanson pour Max Ophuls, décédé peu avant le tournage, le cinéaste fait une méditation terrible sur le rôle de l’artiste dans une société (l’après-Grande Guerre) où les marchands ont pris le pouvoir et commencent déjà à en abuser. D’où l’importance du personnage interprété par un Lino Ventura presque débutant : un marchand de ­tableaux qui, dès la mort du peintre, qu’il a suivi tel un prédateur, se rue chez lui pour acheter ses toiles à bas prix. Un pur moment d’épouvante…

Diplômée de l’École du Louvre et de l’Université de Bourgogne Franche-Comté, Laure Ménétrier dirige depuis 2010 les musées municipaux de Beaune (musée des Beaux-arts, musée du vin de Bourgogne, musée Marey) et conduit régulièrement des conférences en histoire de l’art. Ses recherches se portent actuellement sur la critique œnophile de la première moitié du XXe siècle.

Tarif unique 4€50 (ou 3€50 pour les chanceux détenteurs de la Carte Culture)

Programme complet du cycle à consulter ICI

Docs Ici, Courts Là

Rencontre avec le réalisateur
Mardi 5 mars à 20h

De Antoine Page. France. 1h16.

Lassé de jouer (même partiellement) le jeu de la production de documentaire à savoir (pour résumer de manière forcément un peu rapide et caricaturale) : écrire des dossiers calibrés pour les chaînes TV (formats standard, sujets porteurs, forme didactique…), être contraint de scénariser les documentaires et aller jusqu’à en écrire les dialogues… Finalement savoir avant même de débuter le documentaire exactement à quoi il va ressembler. Donc avant de devenir dingue, amer et afin de bosser et d’avancer, j’ai décidé de tenter autre chose.
J’ai tiré une ville au sort en France et suis parti m’y installer, dans le but d’y réaliser des films documentaires mais sans savoir lesquels. Donc sans contrainte de temps, sans idée préalable et formatage d’aucune sorte.
Le sort a désigné la ville d’Aniche dans le Nord Pas de Calais. Je m’y suis installé en mars 2015.
Après pas mal de temps d’observation, d’expérimentations diverses, d’essais infructueux, de pistes abandonnées, j’ai rencontré quelques ados et commencé à les filmer.

Verre offert après la séance.
Séance organisé par l’APARR à l’occasion du lancement
de la 7e édition de Docs Ici, Courts Là

Prix libre

Ouverture du Festival Itinéraires Singuliers

Projection du film Grande-Synthe
et rencontre avec la réalisatrice
Béatrice Camurat Jaud

Mardi 12 mars à 20h15

Crise migratoire, pollution industrielle, chômage record : la ville de Grande-Synthe (59) est un concentré de crises auxquelles l’ensemble de l’humanité devra bientôt faire face. Pourtant, sous l’impulsion du maire Damien Carême, citoyens, associations et pouvoirs publics se remontent les manches pour trouver des solutions avec enthousiasme et humanisme.
La ville de Grande-Synthe, aujourd’hui en pointe sur les questions de transition écologique, devient un vrai laboratoire du futur. Béatrice Camurat Jaud, réalisatrice de ce film documentaire, nous offre un regard sans détour sur les femmes et les hommes œuvrant pour une transition vers un avenir meilleur.

La bande annonce ICI

Le dossier de presse ICI

<><><><><>

Soirée organisée en partenariat avec l’association Itinéraires Singuliers,
le Centre Hospitalier La Chartreuse, Oxfam 21, Attac 21, Dijon Ecolo,
Les amis de la terre, Germe de Blé et La Cimade

Tarifs Habituels
Pré vente à l’accueil

Carte Blanche Lycéens

Une fois par mois le cinéma Eldorado propose une carte blanche aux lycéens qui choisissent un film et animent ensuite une discussion à l’issue de la projection.

Pour le mois de Mars :

PETIT PAYSAN

 – Jeudi 14 Mars à 20h00 –

 

De Hubert Charuel. France. 2017. 1h30
Avec Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners…

Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver.

BANDE ANNONCE

 

WEEK-END ATELIER CINÉMA « spécial Transparences et fond vert »

Samedi 23 et Dimanche 24 mars : 9 H 00 – 13 H 00

Durée : 8 H 00 / 20 € / 8 participants max. / adultes et adolescents

L’Atelier de 8 heures se déroule en 3 temps : d’abord, une petite histoire du cinéma sous l’angle des effets de transparence et d’incrustation ; ensuite, comme exercice, un extrait de film comme « fond à incruster » sur une courte séquence à tourner est proposé aux stagiaires pour se familiariser avec le dispositif ; enfin, un court-métrage utilisant cette technique particulière est réalisé lors de la 2ème demi-journée.

L’Atelier est animé par Aurélio Savini
(formateur-réalisateur CinéDV).

Inscription obligatoire à l’Eldorado
ou par téléphone 03 80 66 51 89

 

Ciné-Rencontres : J’veux du soleil

Avant-premières et
rencontres avec François Ruffin

vendredi 29 mars à 17h00 & 20h00

Documentaire de François Ruffin et Gilles Perret. 2019.
Un film sur les « gilets jaunes » tourné lors d’une semaine de rencontre sur des ronds-points de France en décembre. Celui qui se définit comme « député-reporter » s’est mis en scène en pleine pause-déjeuner avec le réalisateur Gilles Perret …

<><><><><>

Tarifs Habituels
Pré vente à l’accueil du cinéma à partir du 13 février à midi
(pas de réservation par téléphone, ni internet)

La liberté : rencontre avec le réalisateur

Projection de La liberté
et rencontre avec le réalisateur
Guillaume Massart

Mardi 2 avril à 20h15

La liberté. De Guillaume Massart. France. 2h26.

Dans la plaine orientale Corse, Casabianda est un centre de détention très singulier, au sein d’un vaste domaine agricole. Cette prison qu’on dit « ouverte » n’a rien à voir avec les prisons habituelles : à la place des barreaux, des murailles ou des miradors, les arbres, le ciel et la mer…
Au fil des saisons, une année durant, Guillaume Massart s’y est rendu afin de comprendre ce que change cette incarcération au grand air.
Sous les frondaisons ou sur la plage, la parole des détenus, d’ordinaire passée sous silence, se libère petit à petit…

Soirée organisée en partenariat avec le Festival Diversité
Tarifs habituels. Prévente des places à partir du 20 mars à l’accueil du cinéma

Vous pouvez consulter le dossier de presse ICI et la bande annonce ICI

La petite bibliothèque cinéma de l’Eldo !

Nos plus jeunes spectateurs connaissent bien l’espace qui leur est dédié dans le hall du cinéma.
Avant ou après leur séance, les enfants peuvent passer un moment à dessiner, jouer ou feuilleter un livre.
Collectif Eldo, avec le concours de la Bibliothèque municipale de Dijon a décidé d’enrichir le coin lecture de ce lieu de détente pour cinéphiles en herbe.
On y trouvera désormais des ouvrages en lien avec la programmation jeune public. Les livres seront choisis par l’équipe de Collectif Eldo dans les collections de la BM de Dijon et renouvelés régulièrement au gré des nouveaux films projetés.

Les livres sont à consulter sur place, merci d’en prendre soin.
Bonne lecture et bonne séance !

Info-kiosque Notre-Dame-des-Landes

Tous les jeudis de 19h à 20h30, l’Amicale Dijon/NDDL ouvre son info-kiosque dans le hall de l’Eldo.
Informations fraîches en provenance de la ZAD, collecte de dons et de matériel, littérature, etc.
notre-dame-des-landes-les-collectivites-demandent-l-evacuation-immediate-de-la-zad
Soutenons la lutte de Notre-Dame-des-Landes !

Nous recherchons des afficheurs et
un facteur pour nos programmes !!!

facteur

si vous souhaitez rejoindre
notre équipe de bénévoles,

contacter Romain
03 80 66 51 89 / eldo@wanadoo.fr

facebook twitter

pour vous inscrire à notre newsletter envoyez-nous votre demande à eldo(@)orange.fr

iconeSOURDlogoPMRwoody_allen1

Les moindres recoins du cinéma sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et nos salles sont équipées de boucles magnétiques pour les appareils auditifs. Les gens délicats, en analyse depuis plus de 5 ans et qui aiment Woody Allen ont également accès à nos salles.