Ciné-Concert

Projection du film :
Le premier mouvement de l’immobile
suivie d’un interlude musical

par Elena Arveiler

Vendredi 18 octobre à 20h15

De Sabastiano d’Ayala Valva. Italie, France. 2019. 1h21. VOST.
Le souvenir d’enfance d’une musique terrifiante met le réalisateur en quête de son mystérieux aïeul, le compositeur Giacinto Scelsi. Déclarant ne pas être l’auteur de sa musique et la recevoir des divinités, Scelsi interdisait qu’on le prenne en photo et vivait reclus dans son appartement à Rome. Ici, vers la fin de sa vie, il enregistra ses mémoires et sa pensée sur des bandes magnétiques, qu’il demanda de ne rendre publiques que quinze ans après sa mort. Scelsi revient dans ce film, tel un esprit, sous la forme qu’il a toujours privilégiée : l’onde sonore. Le réalisateur part à sa rencontre en écoutant sa voix, sa musique et les interprètes que Scelsi a choisi pour interpréter son œuvre. Une plongée verticale dans l’univers spirituel et sonore d’un artiste invisible

Bande annonce

Dossier de presse

Soirée organisée en partenariat avec l’ensemble orchestral de Dijon
et le conservatoire régional

Tarifs habituels
> Pré-vente à l’accueil à partir du 25 septembre <

Publicités