Vittorio De Seta : cinéaste de la géographie humaine

Du 29 juin au 12 juillet
Bandits à Orgosolo
& un programme de courts-métrages documentaires

Vittorio De Seta est né en 1923 à Palerme (Italie) dans une famille aristocratique d’origine calabraise. Après avoir étudié l’architecture à Rome, il se dirige vers le cinéma et devient assistant. Reconnu tardivement, il est aujourd’hui considéré comme l’un des plus importants documentaristes de l’après-guerre.

Les documentaires de De Seta, auteur méconnu que l’on redécouvre peu à peu, s’inscrivent précisément au carrefour de cette dialectique. A tel point que De Seta, à force de jeter des ponts entre les deux genres, finira par tourner trois fictions, dont le remarquable Bandits à Orgosolo – l’histoire d’un berger hors la loi, largement documentée par la réalité des bergers sardes tirée de l’un de ses précédents courts-métrages, Bergers d’Orgosolo.