Les proies

De Sofia Coppola. États-Unis. 2017. 1h33. VOST.
Avec Colin Farrell, Nicole Kidman, Kirsten Dunst …

Horaires du 20 au 26 septembre

Mer, Sam: 22h00
Mar: 16h15

Nous sommes à la fin de la Guerre de Sécession, en territoire confédéré. Les combats font encore rage. Une petite fille en balade découvre dans la forêt un soldat nordiste blessé. Au lieu de le dénoncer aux militaires de son camp, elle préfère le traîner jusqu’au pensionnat où elle réside. Malgré leurs réticences, malgré la haine qu’inspire cet ennemi, la directrice, son assistante et les autres jeunes pensionnaires décident de soigner et protéger l’homme avant de prendre une tout autre décision. Mais la compassion et la charité chrétienne de ces femmes, trop longtemps vouées à la non mixité, vont céder rapidement le terrain à la curiosité féminine, passant sans tarder aux jeux du désir et de l’amour. Des jeux de plus en plus dangereux dès lors que le soldat blessé va évidemment vouloir jouer de son charisme indiscutable pour susciter le trouble et la concurrence amoureuse dans le gynécée en émoi, dans le but de semer le chaos et de s’échapper… Sofia Coppola utilise remarquablement la fluidité de sa mise en scène pour faire glisser le film du marivaudage plaisant au thriller angoissant. La mise en scène joue aussi du contraste entre les robes soignées et le sang et la sueur de l’homme blessé.
Sofia Coppola décrit de manière fascinante ce groupe de femmes de plus en plus inquiétant, avec au cœur du dispositif trois actrices remarquables : Nicole Kidman splendide de fermeté et de détermination impitoyable, Kirsten Dunst parfaite en femme romantique et Elle Fanning géniale en perverse mutine. Quant à Colin Farrel, il incarne à merveille toutes les facettes ambivalentes du soldat, tour à tour charmeur et prévenant, mais aussi manipulateur et violent.

La bande annonce ICI

Publicités