Pour Sama

De Waad al-Kateab, Edward Watts. G-B. USA. 2019. 1h35. VOST.

– séances du 16 au 22 octobre –

Mer: 19h15
Jeu, Lun: 11h00 | 15h40
Ven, Mar: 15h40
Sam: 22h10
Dim: 12h00 | 19h15

Pour Sama est à la fois un journal intime, un film de guerre, une longue et sublime déclaration d’amour d’une mère à son enfant, un acte de résistance, un appel à la vie, une œuvre politique, un récit épique. Jeune étudiante en marketing dans sa ville natale d’Alep, Waad suit avec sa petite caméra numérique les premières manifestations contre le régime de Bachar al Assad. La fougue de la jeunesse, les slogans sur les murs, les sourires de ces jeunes rêvant de printemps. Quand la répression commence à se durcir, Waad filme toujours : « Dans les journaux télévisés, on ne parlait pas de manifestants, mais de terroristes. A l’université, il n’y avait pas de médias pour expliquer la situation. La suite, elle est tragique : 7 ans de guerre, les bombardements par l’Armée Russe, plus de 500 000 morts, des milliers de déplacés et de disparus, un pays en ruine… et un pouvoir toujours en place. Waad filme sa vie, son quotidien, son mari, médecin puis directeur de l’hôpital d’Alep, de ses amis, et de ce pays qu’elle chérit ; elle filme ses peurs, ses joies, ses espoirs, sa douleur. Au risque de sa vie, elle envoie ses images à l’étranger, convaincue que « le monde ne laissera pas faire ». Des heures et des heures de film qu’elle finira par emporter avec elle quand, lors du siège d’Alep en 2016, elle prendra le chemin de l’exil avec son mari et sa fille.

Publicités