Une vie violente

de Thierry de Peretti. France. 2017. 1h47. Avec Jean Michelange- li, Henry-Noël Tabary…

Horaires du 24 au 30 janvier 2018 :
Mer : 22h10 Ven : 22h10 Sam : 16h00 Mar : 16h00

Dans cette magnifique évocation de l’ascension fulgurante et de la chute inéluctable d’un jeune indépendantiste corse, on ne trouvera pas l’once d’une concession à l’imagerie romantique de la lutte armée. Sans en omettre la dimension criminelle, ni faire l’impasse sur la mécanique de radicalisation qui entraîne ses petits soldats du côté obscur du combat politique. Du service rendu au crime, de l’engagement à la vendetta, il n’y a finalement qu’une succession de petits pas, d’éveils à une conscience politique et de renoncements à des principes moraux, plus ou moins conscients.
Thierry de Peretti s’est inspiré du parcours météorique, tragique, de Nicolas Montigny, jeune militant nationaliste assassiné à Bastia en 2001. Tout entier centré sur la Corse, le récit articule de façon tantôt méticuleuse, tantôt elliptique, les processus de création des différents groupes politiques, les scissions, les luttes fratricides en même temps que le cheminement solitaire de Stéphane. Une vie violente raconte aussi cette histoire-là, terre à terre, terriblement humaine. Elle nous la rend palpable. Et ce n’est pas la moindre de ses qualités.

Publicités