Rétrospective Abbas Kiarostami

Près de cinq ans après la disparition du réalisateur, cette rétrospective rend hommage à ce créateur majeur, visionnaire et espiègle, qui a irrigué le cinéma mondial de la puissance de sa mise en scène et de sa poétique du cadre.

Merveilleux conteur de l’enfance, Abbas Kiarostami a su, mieux que n’importe quel cinéaste de sa génération, raconter le monde à la hauteur de ses petits héros, notamment dans la « trilogie de Koker », du nom de la région où sont tournés les trois films qui l’ont rendu célèbre : Où est la maison de mon ami ?, Et la vie continue, et Au travers des oliviers.

Dès son tout premier film, Le Pain et la rue, en 1970, le cinéaste témoigne de cette jubilation à filmer le mouvement perpétuel de la jeunesse. L’ensemble de son travail, composé de 46 films étendus entre les formats et les genres, nimbés d’une poésie rare, ne cesse d’interroger le spectateur sur son propre rapport au monde et à la réalité. A travers cette expérience d’immersion dans l’immensité plastique des paysages de l’Iran que Kiarostami n’a jamais cessé de filmer, le cinéaste s’attache à représenter la complexité de ce pays et son histoire. Achevée en 2016, l’œuvre, lumineuse et dense, toute entière tournée vers la beauté et la solitude, raconte la pluralité de l’un des cinéastes majeurs du 20ème siècle.

AU PROGRAMME : 13 FILMS ET 7 COURTS-MÉTRAGES

Où est la maison de mon ami ? (1987)
Et la vie continue (1991)
Au travers des oliviers (1994)

Le Costume de mariage (1976) projeté avec Le Choeur (1982, cm)
Le Passager (1974) projeté avec La Récréation (1972, cm)
Expérience (1973) projeté avec Le Pain et la rue (1970, cm)

Deux Solutions pour un problème (1975, cm) projeté avec Cas n°1, cas n°2 (1979)
Devoirs du soir (1989) projeté avec Hommage aux professeurs (1977, cm)
Les Élèves du cours préparatoire (1985) projeté avec Moi aussi, je peux (1975, cm)
Ordre ou désordre (1981, cm) projeté avec Le Concitoyen (1983)

Le Goût de la cerise (1997)
Le Vent nous emportera (1998)
Ten ( 2002)

Dossier de presse