Les élèves du cours préparatoire / Moi aussi, je peux

Les élèves du cours préparatoire

Abbas Kiarostami. Iran. 1985. 1h23. VOST.
Avec Mohammad DADRES, les instituteurs, employés et élèves de l’école Tohid

Rétrospective Abbas Kiarostami
Du 23 juin au 20 juillet

Une école primaire iranienne au milieu des années 1980. Dès qu’un conflit éclate, les élèves concernés sont envoyés dans le bureau du directeur qui les interroge de façon à ce qu’ils reconnaissent d’eux mêmes leur part de responsabilité, toujours selon le même cérémonial : interrogation, aveux, repentir.

Pour réaliser Les Élèves du cours préparatoire, Abbas Kiarostami s’est inspiré à la fois de ses précédents travaux au sein du Kanoon et de sa propre expérience de parent. Dès le premier jour de la rentrée scolaire, le cinéaste a installé une caméra dans cette école d’un quartier pauvre de Téhéran, afin que les élèves s’habituent à sa présence. Conçu de manière très ritualisée, le film se déroule entre la cour et le bureau du directeur, sans jamais entrer dans la salle de classe : l’école est ici envisagée comme un lieu de socialisation et non d’apprentissage théorique. Le spectateur voit se forger la personnalité des jeunes enfants et leur capacité de jugement, grâce à la figure du directeur qui les amène subtilement à l’introspection. Comme à son habitude, Abbas Kiarostami intègre à ce dispositif documentaire de purs moments de poésie, comme ce lâcher de sacs plastique dans la cour, que le spectateur se prend à regarder avec des yeux d’enfants.

Moi aussi, je peux

Abbas Kiarostami. Iran. 1975. 5 min. VOST.
Avec Kamal RIAHI, Ahmad KIAROSTAMI

Rétrospective Abbas Kiarostami
Du 23 juin au 20 juillet

Deux petits garçons regardent un dessin animé sur les animaux. À chaque scène, l’un des deux dit « Moi aussi, je peux » et mime les actions des animaux représentés, jusqu’au moment où l’on voit s’envoler un oiseau…

Bande annonce

Dossier de presse