Une vie cachée (2020)

Réalisé par Terrence Malick

Pourtant diffusé dans la plus petite salle de projection, il ne m’a jamais été donné de voir un film en si grand.

L’histoire d’un homme qui refuse de prendre part au régime nazi sous n’importe quelles conditions. Un film sur la seconde guerre mondiale en somme qui ne fait pourtant que nous émouvoir face à ce qu’il y a de meilleur en l’homme. Un film qui donne goût à l’existence, qui nous rappelle que la morale existe : « Better to surfer injustice than to do it » et qu’il faut toujours s’accrocher à ce sentiment de justice en nous car là se situe toute la beauté de l’homme.


Enfin écran noir, générique de fin et applaudissements, remerciements, la moitié de la salle en larme face à la puissance de ce que nous venons de voir. Il me fut difficile de quitter la salle parce qu’il fallait se remettre de toutes ces émotions ressenties. Il me sera impossible d’oublier la séance.

Finalement il me tarde de revivre à la façon dont Camus dira dans La peste :  » – Mais qu’appelez-vous le retour à une vie normale ? – De nouveaux films au cinéma. »

Léa