Deep End

de Jerzy Skolimowski

Séance Club

Mardi 26 février 2013, 20 h 15

Deep End

Projection du film et discussion animée par François Cavadenti (Collectif Eldo).

Jeune garçon de 15 ans, Mike est embauché dans un établissement de bains municipaux à Londres. Découvrant peu à peu le quotidien sordide du lieu, il doit faire face aux avances de certaines clientes alors que lui-même est attiré par sa collègue Susan, une jolie rousse plus âgée que lui. Celle-ci joue de son expérience sexuelle pour exciter le désir de Mike qui plonge dans une dangereuse spirale de fantasmes et de jalousie.

En 2008, après 17 ans d’absence des écrans, Quatre Nuits avec Anna laisse entrevoir au spectateur un cinéaste pour le moins singulier, un genre d’Ernest Hemingway ou de John Huston contemporain en quelque sorte. Tout à la fois poète et boxeur, peintre abstrait, amateur de femmes et de boissons alcoolisées, ce baroudeur insuffle une vitalité incroyable dans ses films et plus particulièrement dans Deep End. Au récit romanesque de l’initiation amoureuse (Un Été 42, Harold et Maude, Le Souffle au cœur) Skolimowski préfère la question du désir et de la frustration des corps avec au final un constat : la mythique « libération sexuelle obligatoire » des sixties aura fait long feu.

Rarement un film n’aura aussi bien compris cette délicate période de notre vie qu’est l’adolescence.

Deep End de Jerzy Skolimowski, avec Jane Asher, John Moulder-Brown, musique de Cat Stevens et Can (1970, 1 h 30). Séance unique le 26 février 2013 à l’Eldorado (VOST).

Publicités