Programme & Horaires

Qu’est-ce donc que la pochette surprise  ? Elle coûte 25€ et comprend 3 places de cinéma (valables jusqu’en juillet 2023), 1 livre de cinéma, pour le cinéma, sur le cinéma à choisir parmi la fine sélection réunissant 5 ouvrages, 1 demie seconde de pellicule 35 mm, 1 carte postale et 1 marque page croco fait main, recyclant les désormais bien anciens programmes du ciné…

Jim Jarmusch, une autre allure. Philippe Azoury

Quand ils marchent dans les rues de New York, Tanger, Détroit, Séville, Paterson, les héros des films de Jim Jarmusch fabriquent un secret. Une autre allure, pour un autre temps. Dans ce petit livre passionnant, Philippe Azoury examine film après film l’œuvre de Jarmusch, sous l’angle du temps, du rythme, de la cadence. En effet, de tous les cinéastes d’aujourd’hui, Jim Jarmusch est sans doute celui qui se démarque le plus de ses contemporains par sa perception et son rendu du mouvement, de l’histoire, du paysage.

Génie de Pixar. Hervé Aubron

Toy StoryWall-EVice-versa, Coco… Le studio Pixar est devenu le bon génie de l’animation numérique. Parler des studios Pixar, c’est parler de l’histoire du cinéma d’animation depuis Disney jusqu’à aujourd’hui ; des histoires qui plaisent aux enfants et celles qui plaisent aux adultes ; de la révolution informatique et numérique ; de l’avenir de l’espèce humaine. C’est parler de nous, de nos rêves et de notre destin. Parler d’une réussite industrielle incontestable qui est aussi une réussite artistique éblouissante. Impossible en somme de s’intéresser à l’état du cinéma et des images, des technologies et des représentations sans passer par le Génie de Pixar.

Amitié, la dernière retouche d’Ernst Lubitsch. Samson Raphaelson

Lorsque Ernst Lubitsch fut victime d’une attaque et que l’on craignit pour sa vie, on chargea son scénariste Samson Raphaelson de rédiger sa notice nécrologique. C’est dans ce texte que, pour la première fois, il dévoila tous les sentiments que jamais il n’avait osé exprimer directement au cinéaste. Mais Lubitsch survécut à son attaque et prit connaissance du texte, allant jusqu’à le retoucher avec son auteur. À la fin de sa vie, Raphaelson publia dans le New Yorker l’histoire de cette émouvante amitié. Il livre alors un portrait extrêmement fin et sensible du cinéaste berlinois installé à Hollywood, analyse sa façon de travailler et lève le voile sur le secret de la fameuse “Lubitsch touch”. Bourré d’anecdotes, d’une élégance et d’un humour typiquement lubitschien, Amitié offre le plus précieux des témoignages sur Ernst Lubitsch en même temps qu’une description acerbe du système hollywoodien.

La triste fin du petit enfant huitre et autres histoires. Tim Burton

Dans la galerie des monstres de Tim Burton, voici les enfants terribles ! Enfants momie, robots, vaudou ou toxique, tous les personnages de ce recueil poétique sont déjà des écorchés de la vie. Fidèle à son univers d’une inventivité si particulière, mêlant cruauté et tendresse, macabre et poésie, Tim Burton donne le jour à une étonnante famille d’enfants solitaires, étranges et différents, exclus de tous et proches de nous, qui ne tarderont pas à nous horrifier et à nous attendrir, à nous émouvoir et à nous faire rire.

Mon tour du monde. Charlie Chaplin
En janvier 1931 à Los Angeles sort Les Lumières de la ville. Ce film muet rencontre un énorme succès, et confirme le talent de Charlie Chaplin. Il est célèbre, mais en crise. Il a des soucis personnels et financiers, et il est perturbé par l’arrivée du cinéma parlant. Il fait ce constat : « L’amour et les gens me lassent ». Il décide de prendre l’air, et en février il part pour l’Angleterre, pour un voyage de quelques semaines qui va au final durer seize mois et le conduire autour du monde. Partout on l’accueille comme une star, et les personnalités de l’époque le réclament — Winston Churchill, Marlene Dietrich, Albert Einstein ou Gandhi. Cette expérience influencera son œuvre future : Les Temps modernes (1936) et Le Dictateur (1940) sont des illustrations économique et politique des constats effectués lors de son périple.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s