Sorties de la semaine

     

> Séance Spéciale <

 

Publicités

L’agenda des événements

L’usine de rien
suivi d’une discussion collective
Jeudi 18 janvier à 19h00

Intégrale Andreï Tarkovski
jusqu’au 23 janvier

Festival Télérama
du 24 au 30 janvier

Atelier cinéma
spécial montage, adultes et adolescents, 10 €
Samedi 3 février de 9h à 12h

Ciné-rencontre : Atelier de conversation
En partenariat avec La cimade
Lundi 5 février à 20h15

Ciné-débat : Afectados
En partenariat avec Attac 21
Mardi 6 février à 20h15

Histoire de l’art et Cinéma
Le mystère Picasso, présenté par Laure Ménétrier
Dimanche 25 février à 12h00

Ciné-débat : L’intelligence des arbres
En partenariat avec Itinéraires Singuliers
Mardi 27 février à 20h15

Renouveau du film politique ?

 L’USINE DE RIEN
projection suivie d’une discussion collective

Jeudi 18 janvier à 19h00
précédée d’un apéro-buffet dès 18h à prix libre!

L’Usine de rien, film portugais de Pedro Pinho (2h59, VOST).
Ce sont trois chroniques qui se mêlent et interagissent : celle de la prise en mains de leur usine par des ouvriers licenciés, celle d’un amour qui se cherche, et celle d’un film en train de se faire. Soit, formulé autrement, comment fabriquer un outil de travail, comment faire un film sur le travail et comment vivre un amour quand il y a crise du travail… Un film gigogne où les temps se superposent et s’interposent quand le metteur en scène à la barbe et à la crinière toute marxiste ou marxienne règle la chorégraphie des ouvriers en grève façon Opéra de Quat’sous ou demande au piquet de grève au coin du feu de faire preuve d’un peu de vivacité (cinématographique) dans ses échanges.

Entrée à prix libre

Intégrale TARKOVSKI

〈 jusqu’au 23 janvier 〉

Cinéaste phare de la modernité européenne, Andreï Tarkovski aura laissé, en seulement sept longs métrages, une empreinte considérable dans l’histoire du cinéma. Considérable au risque de figer l’œuvre derrière l’image d’un artiste devenu icône culturelle. Car, au-delà des qualificatifs usuellement associés à sa filmographie (spiritualiste, formaliste et russe), chaque film aura autant creusé que déplacé les motifs du précédent, comme si la quête du cinéaste prenait la même forme que celle de ses personnages : une marche méditative, inquiète et perpétuellement inachevée.

Venez (re)découvrir l’intégralité des films :

L’enfance d’Ivan / Russie. 1962. 1h35.
Andreï Roublev / Russie. 1966. 3h01.
Solaris / Russie. 1972. 2h45.
Le miroir / Russie. 1974. 1h48.
Stalker / Russie, Allemagne. 1979. 2h43
Nostalghia / Russie. Italie. 1983. 2h06.
Le sacrifice / Angleterre, Suède, France. 1986. 2h30

ATELIER CINÉMA

Vous pouvez consulter le calendrier complet des Ateliers pour la 12ème année 2017 – 2018 ici

Spécial Montage / 10 €

Samedi 3 février de 9 H à 12 H

Durée : 3 heures.
Public : adultes et adolescents.
Présentation de quelques combinaisons montage image / montage-son au regard de l’histoire du cinéma puis expérimentation pratique.

La participation à l’atelier permet l’entrée gratuite
aux 2 Balades dans l’histoire du cinéma.

                            

Ciné-Rencontre : Atelier de conversation

Lundi 5 février à 20h15

Rencontre avec Raphaël CASADESUS,
animateur de l’atelier de conversation

De Bernhard Braunstein. France, Autriche. 2017. 1h10.
Dans la Bibliothèque Publique d‘Information, au Centre Pompidou de Paris, des personnes venant des quatre coins du monde se rencontrent, chaque semaine, dans l‘Atelier de Conversation pour parler français. Les réfugiés de guerre côtoient les hommes d‘affaire, les étudiants croisent les victimes de persécutions politiques.
Malgré leurs différences, ils partagent des objectifs communs : apprendre la langue et trouver des ami(e)s pour pouvoir (sur)vivre à l‘étranger. C‘est dans ce lieu rempli d‘espoir où les frontières sociales et culturelles s‘effacent que des individus, dont les routes ne se seraient jamais croisées, se rencontrent d‘égal à égal.

La bande annonce ICI

Le dossier de presse ICI

Séance proposée en partenariat avec La Cimade
> Tarifs habituels / Pré-ventes à l’accueil <

Ciné-débat : Afectados

Mardi 6 février à 20h15

Rencontre avec Marta ALVAREZ
maîtresse de conférence à l’université de Besançon

De Silvia Munt. Espagne. 2016. 1h22. VOST.

Frappée de plein fouet par la crise économique de 2008, l’Espagne a vu son taux de chômage frôler les 27% en 2012. Des centaines de milliers de personnes se sont alors retrouvées dans l’incapacité de rembourser leur crédit immobilier puis expulsées de leur logement, tout en restant endettées auprès de leur banque. A Barcelone, un collectif citoyen, apolitique et spontané, s’est mis en place pour proposer son aide à ces victimes de prêts toxiques –des hommes et des femmes de tous âges et de tous horizons qui n’auraient jamais pensé qu’ils pourraient un jour se retrouver sans emploi et sans toit. Et qui n’auraient peut-être jamais osé demander de l’aide, meurtris par la honte et l’incompréhension. A travers l’entraide et la solidarité, ils vont reprendre espoir et surtout voir la vie et le monde qui les entoure sous un nouveau jour.

La bande annonce ICI

séance proposée en partenariat avec Attac 21
> Tarifs habituels / Pré-ventes à l’accueil <

Histoire de l’art & Cinéma

Prochaine séance le Dimanche 25 février à 12h00 : Le mystère Picasso

affiche

À l’instar du cycle Architecture & Cinéma, nous vous proposons cette année de vous plonger plus avant dans les beautés, les secrets et turbulences de l’art au cinéma. 
Artistes, passeurs, chercheurs, fauteurs de troubles, ces cinq films singuliers présentent des figures complexes emblématiques de l’histoire de l’art et explorent les tumultes de la création aussi bien devant que derrière la caméra.
Les films vous seront tous présentés par Laure Ménétrier, et la dernière séance de l’année sera suivie d’une discussion en salle, afin de pouvoir échanger sur ce que nous aurons découvert ensemble et de répondre à vos nombreuses questions !

Diplômée de l’École du Louvre et de l’Université de Bourgogne Franche-Comté, Laure Ménétrier dirige depuis 2010 les musées municipaux de Beaune (musée des Beaux-arts, musée du vin de Bourgogne, musée Marey) et conduit régulièrement des conférences en histoire de l’art. Ses recherches se portent actuellement sur la critique œnophile de la première moitié du XXe siècle.

LE MYSTÈRE PICASSO
De Henri-Georges Clouzot. France. 1955. 1h18. Avec Pablo Picasso, Claude Renoir…
Picasso et Clouzot se rencontrent dans les années 1920 à Paris, se fréquentent un peu et se perdent de vue. Puis se retrouvent des années plus tard, dans le sud de la France. Les deux hommes souhaitent travailler ensemble et c’est la découverte de nouveaux feutres-pinceaux en provenance des États-Unis qui créera le déclic. «On donnerait cher pour savoir ce qui se passait dans la tête de Rimbaud quand il écrivait Le Bateau ivre… Pour un peintre, il suffit de suivre sa main. » Plus que la main de Picasso, ce sera son geste que filmera Clouzot. L’œuvre picturale apparaît à l’écran comme par magie : grâce à l’encre des feutres-pinceaux qui traverse le canevas sans couler, le cinéaste peut installer la toile entre la caméra et le peintre. Et quand le peintre souhaite peindre à l’huile, la caméra est dans son dos, et il s’écartera à chaque geste afin de laisser Clouzot filmer. Le Mystère Picasso ne filme pas que le peintre en action, mais aussi la fascinante naissance de l’œuvre. Voici un des plus grands films sur l’art, incontestablement.

Dimanche 25 février à 12h00, présenté par Laure Ménétrier
Le programme complet à imprimer ICI

Tarifs habituels
(n’oubliez pas, les séances de midi sont à 4,5€ pour tous !)

Ciné-débat : L’intelligence des arbres

Mardi 27 février à 20h15

De Julia Dordel et Guido Tölke. Allemagne. 2017. 1h20. VOST.

Un forestier en Allemagne, Peter Wohlleben, a observé que les arbres de sa région communiquent les uns avec les autres en s’occupant avec amour de leur progéniture, de leurs anciens et des arbres voisins quand ils sont malades. Il a écrit le bestseller « La Vie Secrète des Arbres » (vendu à plus d’1 million d’exemplaires) qui a émerveillé les amoureux de la nature. Ses affirmations ont été confirmées par des scientifiques à l’Université du « British Columbia » au Canada. Ce documentaire montre le travail minutieux et passionnant des scientifiques, nécessaire à la compréhension des interactions entre les arbres ainsi que les conséquences de cette découverte.

La bande annonce ICI

Le dossier de presse ICI

Séance proposée en partenariat avec Itinéraires Singuliers,
CH la Chartreuse Dijon, Oxfam 21, Attac 21,Germe de Blé, Cagnotte solidaire, Cultures et jardins

> Tarifs habituels / Pré-ventes à l’accueil <

La petite bibliothèque cinéma de l’Eldo !

Nos plus jeunes spectateurs connaissent bien l’espace qui leur est dédié dans le hall du cinéma.
Avant ou après leur séance, les enfants peuvent passer un moment à dessiner, jouer ou feuilleter un livre.
Collectif Eldo, avec le concours de la Bibliothèque municipale de Dijon a décidé d’enrichir le coin lecture de ce lieu de détente pour cinéphiles en herbe.
On y trouvera désormais des ouvrages en lien avec la programmation jeune public. Les livres seront choisis par l’équipe de Collectif Eldo dans les collections de la BM de Dijon et renouvelés régulièrement au gré des nouveaux films projetés.

Les livres sont à consulter sur place, merci d’en prendre soin.
Bonne lecture et bonne séance !

Info-kiosque Notre-Dame-des-Landes

Tous les jeudis de 19h à 20h30, l’Amicale Dijon/NDDL ouvre son info-kiosque dans le hall de l’Eldo.
Informations fraîches en provenance de la ZAD, collecte de dons et de matériel, littérature, etc.
notre-dame-des-landes-les-collectivites-demandent-l-evacuation-immediate-de-la-zad
Soutenons la lutte de Notre-Dame-des-Landes !

Nous recherchons des afficheurs et
un facteur pour nos programmes !!!

facteur

si vous souhaitez rejoindre
notre équipe de bénévoles,

contacter Romain
03 80 66 51 89 / eldo@wanadoo.fr

facebook twitter

pour vous inscrire à notre newsletter envoyez-nous votre demande à eldo(@)orange.fr

iconeSOURDlogoPMRwoody_allen1

Les moindres recoins du cinéma sont accessibles aux personnes à mobilité réduite et nos salles sont équipées de boucles magnétiques pour les appareils auditifs. Les gens délicats, en analyse depuis plus de 5 ans et qui aiment Woody Allen ont également accès à nos salles.